Maïté Molla Petot

Thérapeute pour humains et animaux
Formatrice - Auteure

06 78 57 49 97
maite.molla@gmail.com
186 impasse malfosse, 88420 Moyenmoutier
Consultations sur rdv
mardi, jeudi et vendredi de 10h à 12h, et de 14h à 18h
Et samedi de 10h à 15h

Les anti-infectieux naturels

Ne substituez aucun conseil de cet article à un avis médical. N’interrompez pas et ne modifiez pas de traitement médical sans l’avis d’un médecin (ou d’un vétérinaire, pour les animaux). En cas d’apparition d’une réaction gênante ou d’aggravation d’un symptôme préexistant il convient d’arrêter immédiatement l’emploi du produit suspecté et d’aller consulter un médecin ou un vétérinaire.

L’on peut ranger sous cette appellation d’anti-infectieux naturels de nombreuses substances naturelles qui combattent toutes les infections, qu’elles soient virales, bactériennes ou fongiques (champignons, levures). Et ce, sans les inconvénients des antibiotiques et autres produits allopathiques (pas de destruction de la flore intestinale, etc).

Vous faire un cours sur les anti-infectieux naturels prendrait un très gros livre (peut-être même plusieurs volumes). En cette période de soi-disant covid-19 et avec l’arrivée de la saison automnale et de ses habituels microbes, je me contenterai donc ici de vous citer deux anti-infectieux majeurs, d’emploi facile (plus simple par exemple que les huiles essentielles, pour les non-initiés) :

  • Le chlorure de magnésium. Vous aurez les renseignements détaillés sur son emploi dans mon livre « Les formidables vertus des chlorures » (ancien titre : « Formidables chlorures, pour humains et animaux »), paru aux éditions Bussières : disponible ici, ou à commander chez votre libraire habituel.
  • L’argent colloïdal. Voici un livre fourni gratuitement au format pdf à télécharger ici et à lire tranquillement chez vous : « Une arme secrète contre la maladie, l’argent colloïdal » de Franck Goldman

L’argent colloïdal étant plus cher que le chlorure de magnésium mais parfois indispensable (on ne peut pas, par exemple, mettre du chlorure de magnésium dans les yeux en cas de conjonctivite, alors qu’on mettre de l’argent colloïdal à environ 5 ppm), je vous conseille de fabriquer vous-même votre argent colloïdal grâce à cet appareil (je n’ai pas d’action chez eux, je ne gagne rien en leur faisant de la publicité, c’est juste que c’est un très bon appareil, qui permet l’obtention d’un argent colloïdal parfait, en toute sécurité, si on suit bien les instructions ce qui est relativement simple, il suffit de savoir lire !) :

https://laboratoire-suisse.net/generateurs-accessoires/15-generateur-d-argent-colloidal-ionique-pro-7640155130288.html?fbclid=IwAR2R98z9kHfZ0ZDiZIXWCC2qFe_a7eR6qaQTR0HxSaP1IFJdMF5Z8QUwPdU

Et, comme pour fabriquer de l’argent colloïdal il vous faut de l’eau distillée, soit vous vous procurez de l’eau distillée en pharmacie, soit vous la fabriquez vous-même avec un distillateur prévu à cet effet. Si vous achetez l’appareil ci-avant présenté pour faire l’argent colloïdal et que vous achetez un distillateur en prime, vous serez vraiment autonome au niveau santé face aux infections 😉 Voici à titre d’exemple un article qui présente différents distillateurs : https://zoneled.fr/distillateur-deau/