Maïté Molla Petot

Thérapeute pour humains et animaux
Formatrice - Auteure

06 78 57 49 97
maite.molla@gmail.com
186 impasse malfosse, 88420 Moyenmoutier
Consultations sur rdv
mardi, jeudi et vendredi de 10h à 12h, et de 14h à 18h
Et samedi de 10h à 15h

Pass sanitaire, les solutions ; mise à jour 05/10/2021

Petit échantillon de ce qu’on voit de mieux en la matière depuis ces dernières semaines (et vous compléterez cela au pire par d’autres de mes articles de blog ou par ma dernière newsletter par exemple) :

Déjà on se rassure et on fait le point (le VRAI point, loin de la désinformation et de la panique) :

https://odysee.com/@lacroixdusud:5/capsule57:2

Ensuite, voici les actions engagées par la LNPLV (Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations, que vous pouvez rejoindre) :

Et un bon rappel qui tient en une image. Prenez l’avis d’avocats, regroupez-vous entre gens visés par « l’obligation » vaccinale… Ne vous laissez pas faire. Beaucoup de lois défendent le corps des gens et des malades, expliquent qu’on n’a pas à recevoir d’actes médicaux (et la vaccination en est un) si l’ont n’est pas consentent, et que l’on ne peut subir aucune discrimination pour cela, etc :

Cette avocate et juriste vous explique ce qu’il faut savoir pour défendre vos enfants de l’obligation vaccinale :

Si vous êtes indépendant, que vous avez un commerce quelconque, une des meilleures astuces pour l’instant semble être de TRANSFORMER VOTRE COMMERCE EN CLUB PRIVé. Vos clients adhèrent à votre club pour un euro symbolique et ainsi vous ne tombez plus sous la loi du Pass. De nombreux bars et restaurants font ainsi, dans les coins de Marseille notamment. Mais on peut le faire pour TOUTE ENTREPRISE : une boulangerie, un salon d’esthétique, un salon de tatouage… TOUT peut se transformer en club privé !

Certains bars ont aussi trouvé l’astuce qui consiste à vendre les chaises sur lesquelles s’installent les clients. Ainsi, vous commandez une boisson et par ailleurs vous achetez une chaise pour un euro symbolique. Et cette chaise vous appartenant, vous êtes libre de l’installer avec vos fesses dessus sur le trottoir en face du bar. Et vous sirotez votre boisson tranquillement. Et, quand vous avez fini, rien ne vous empêche de faire cadeau de votre chaise au bar si vous le désirez… On ne peut rien vous dire, vous n’êtes pas en train de boire au bar, vous êtes sur votre chaise privée, personnelle, vous appartenant, que vous pouvez installer où bon vous semble.

De manière générale, invoquer l’aspect privé d’un lieu est une bonne stratégie, que cela soit vrai depuis longtemps ou que vous veniez de faire le changement. Exemple : de nombreux thérapeutes indépendants (ou coiffeurs, toiletteurs, etc ; toute personne relevant d’une activité ne faisant pas partie du médico-social) n’ont pas/plus de cabinet. Ils reçoivent chez eux et/ou vont à domicile. Même chez eux, toutes les pièces sont privées, il n’y a pas de cabinet en tant que tel (on se met dans le salon ou où l’on veut) donc pas de lieu d’accueil du public. C’est surtout cela qui est à retenir : pas de lieu d’accueil du public ! Si l’on prend mon exemple, je peux très bien recevoir chez moi mes amis et connaissances, ou même toute autre personne dont je viens de faire la connaissance. Je suis LIBRE de faire entrer chez moi même un inconnu rencontré 10 minutes avant dans la rue pour lui offrir un café car je le trouve sympa et j’ai envie de faire plus ample connaissance. Que je lui offre un café, une séance d’ortho-bionomy ou que je joue du tambour pour lui ne change rien. Cela relève de ma vie privé et/ou de réunions privées. Et, pour l’instant, pour ce qui est de me déplacer au domicile des gens pour leur faire des séances, cela n’exige pas de pass sanitaire. La loi ne va pas (encore) jusque là.

Pour tout ce qui est stage-réunions-formation, du moment que vous ne dépassez pas les 49 personnes réunies, c’est pareil : vous pouvez louer une salle n’importe où ou faire cela chez vous, on s’en fiche, pas de Pass : vous dites que c’est une réunion privée. C’est votre famille et puis c’est tout. Vous réunissez votre famille ou vos amis.

De toute façon, privatisés ou non, certains établissements refusent le pass et l’affichent clairement. Ce site référence toutes les personnes, peu importe leur métier, qui vous accueilleront sans pass : animap commence à référencer les prestataires qui n’exigeront ni dépistage ni vaccination.

Message de Maître Carlo Brusa :

225-1 (code pénal), 1132-1 (code du travail) et 312-1 du code pénal : « L’application du Pass Sanitaire par voie de décret est illégale je le répète ! L’article 225-1 du Code Pénal interdit toute discrimination fondée sur la santé ! Or un décret ne peut pas ce qui est établi par la loi ! Y compris le secret médical qui est issu de la loi !! Lorsque l’on vous oppose le Pass rappelez qu’ils sont en train de vous discriminer et rappelez l’article 225-1 et suivants du Code Pénal et que la peine est de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende ! Si le refus est maintenu, rendez-vous au commissariat et déposez plainte. Je rappelle qu’en l’état actuel du droit aucun employeur ne peut demander, ordonner ou même proposer la vaccination à ses employés ! Que toute discrimination au sein de l’entreprise fondée sur la santé est pénalement sanctionnée article 1132-1 du Code du Travail ! Toute menace faite pour que vous soyez vacciné sous peine de rétorsion de l’employeur et vous refusez, est une tentative d’extorsion de consentement sanctionnée par les articles 312-1 et suivants du Code Pénal. Notifiez-le à votre employeur par Lrar et informez la Procureur.

Voici 2 courriers type pour salariés du privé et du public qui refusent de se faire vacciner : cliquez ici

Et enfin, la fin de la vaccination arrive d’ici quelques petits mois : https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/FINVAX:e

Et sur le même thème, vidéo HYPER intéressante et courte : https://rumble.com/vkjc0u-la-capsule-60-le-vaccin-miracle.html

Ajouts du 09/08/2021

Des astuces légales pour prendre le train « en urgence », pour contrer un éventuel licenciement, pistes de désobéissance civile pour une loi sur le Pass heureusement inapplicable, etc : Comment-utiliser-la-loi-pass

Les astuces de Maître Carlo Brusa :

Ecoutez bien ce qu’il dit :
– test antigénique 

– présentation sur le lieu de travail 

– refus de travailler avec des collègues injectés

– car aucune garantie que vous ne soyez pas contaminés 

– si pas de garantie écrite de l’employeur,  vous rentrez chez vous …

– les précisions et documents demain sur le site de Réaction 19

La page

Astuce du 10/08/2021 : encore les astuces de Maître Brusa : ici

Ajouts du 27/08/2021 :

Le GUIDE JURIDIQUE de la LNPLV (Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations, à laquelle je vous recommande encore et toujours d’adhérer, au passage, cela fait maintenant 14 ans que j’en parle 😉 ! ) ; guide mis à jour au 27/08/2021

Une note on ne peut plus officielle qui est maintenant distribuée dans les hôpitaux, expliquant comment va se dérouler l’obligation du Pass pour les personnels soignants. Vous noterez en bas de la note qu’un certificat de contre-indication à la vaccination est accepté !!! Bonne nouvelle. Si vous trouvez un médecin qui accepte de vous faire cela, vous pouvez aller travailler ! Sinon, sachez aussi que certains professionnels de santé acceptent de faire des faux pass pour des sommes allant de 150 à 500 euros… Mais ça c’est illégal bien sûr…

Le Pass dans les hôpitaux

Et, pour terminer sur une petite note d’humour, au pire vous pourrez toujours invoquer la raison suivante pour ne pas vous faire vacciner, hi hi hi…

Ou alors, faites flipper votre interlocuteur… :

Rajout du 05/10/2021 :

Voici l’attestation d’autotest sur l’honneur qui vous permet de renter partout, sans vaccin ni test pcr, créée par Maître Carlo Brusa :