Maïté Molla Petot

Thérapeute pour humains et animaux
Formatrice - Auteure

06 78 57 49 97
maite.molla@gmail.com
186 impasse malfosse, 88420 Moyenmoutier
Consultations sur rdv
mardi, jeudi et vendredi de 10h à 12h, et de 14h à 18h
Et samedi de 10h à 15h

Pass sanitaire, les solutions au 30/07/2021

Petit échantillon de ce qu’on voit de mieux en la matière depuis ces dernières semaines (et vous compléterez cela au pire par d’autres de mes articles de blog ou par ma dernière newsletter par exemple) :

Déjà on se rassure et on fait le point (le VRAI point, loin de la désinformation et de la panique) :

https://odysee.com/@lacroixdusud:5/capsule57:2

Ensuite, voici les actions engagées par la LNPLV (Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations, que vous pouvez rejoindre) :

Et un bon rappel qui tient en une image. Prenez l’avis d’avocats, regroupez-vous entre gens visés par « l’obligation » vaccinale… Ne vous laissez pas faire. Beaucoup de lois défendent le corps des gens et des malades, expliquent qu’on n’a pas à recevoir d’actes médicaux (et la vaccination en est un) si l’ont n’est pas consentent, et que l’on ne peut subir aucune discrimination pour cela, etc :

Cette avocate et juriste vous explique ce qu’il faut savoir pour défendre vos enfants de l’obligation vaccinale :

Message de Maître Carlo Brusa :

225-1 (code pénal), 1132-1 (code du travail) et 312-1 du code pénal : « L’application du Pass Sanitaire par voie de décret est illégale je le répète ! L’article 225-1 du Code Pénal interdit toute discrimination fondée sur la santé ! Or un décret ne peut pas ce qui est établi par la loi ! Y compris le secret médical qui est issu de la loi !! Lorsque l’on vous oppose le Pass rappelez qu’ils sont en train de vous discriminer et rappelez l’article 225-1 et suivants du Code Pénal et que la peine est de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende ! Si le refus est maintenu, rendez-vous au commissariat et déposez plainte. Je rappelle qu’en l’état actuel du droit aucun employeur ne peut demander, ordonner ou même proposer la vaccination à ses employés ! Que toute discrimination au sein de l’entreprise fondée sur la santé est pénalement sanctionnée article 1132-1 du Code du Travail ! Toute menace faite pour que vous soyez vacciné sous peine de rétorsion de l’employeur et vous refusez, est une tentative d’extorsion de consentement sanctionnée par les articles 312-1 et suivants du Code Pénal. Notifiez-le à votre employeur par Lrar et informez la Procureur.

Et enfin, la fin de la vaccination arrive d’ici quelques petits mois : https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/FINVAX:e

Et sur le même thème, vidéo HYPER intéressante et courte : https://rumble.com/vkjc0u-la-capsule-60-le-vaccin-miracle.html