Maïté Molla Petot

Thérapeute pour humains et animaux
Formatrice - Auteure

06 78 57 49 97
maite.molla@gmail.com
186 impasse malfosse, 88420 Moyenmoutier
Consultations sur rdv
mardi, jeudi et vendredi de 10h à 12h, et de 14h à 18h
Et samedi de 10h à 15h

L’avis du Dr Thérèse Quillé sur le pass sanitaire et le vaccin, 19/07/2021

Que faire face à la vaccination Covid ?

Pourquoi je ne me fais pas vacciner :

_ Comme beaucoup, j’ai déjà eu le Covid. Je suis, comme plus de 90% des personnes qui ont eu le Covid, immunisée de manière « naturelle ». Souvenez-vous en juillet dernier on parlait d’une personne sur mille qui rechutait après le Covid (ce qui est différent des formes de Covid long dans lesquelles les symptômes : fatigue, anosmie… persistent des mois après infection).

_ Les vaccins proposés sont de deux types :

– Les vaccins faits de manière « classique » (Astrazeneca, Johnson et Johnson…) de la même manière que le vaccin contre l’hépatite B : il y a des effets secondaires : syndrome grippal avec fièvre, courbatures… pendant quelques jours. Dans un nombre limité de cas, il y a des complications : thromboses, phlébites pouvant entraîner le décès chez une personne sur 10000.

– Les vaccins à ARN messager ( Pfeizer, Moderna) où on permet à l’ARN messager de pénétrer directement dans les lymphocytes sans passer par le système normal de contrôle des cellules. Cet ARN messager induisent dans les ribosomes, (sortes de « têtes de lecture » des ARN messager qui permet d’associer les acides aminés pour en faire les anticorps, mais aussi les protéines dont notre corps a besoin) des modifications spatiales les empêchant de faire des protéines dont les anticorps de bonnes qualité.

Quand on dose les anticorps, ils sont là, en nombre, mais incapables d’assurer la protection contre la Covid et les autres maladies infectieuse quand le stock que nous avons en réserve d’anticorps de bonne qualité sera épuisé !

Quand avec le Test de Réponse Musculaire, nous testons quelques jours après l’injection : « présence d’anticorps contre le Covid », pas de perturbation, mais « immunité contre le Covid » : le bras chute il n’y a plus de défense efficace contre le Covid même si les anticorps sont là, dosables. Dès le lendemain de l’injection d’ARN messager, si nous testons « ribosomes », le bras chute…

            Ainsi, les personnes ayant reçu un vaccin à ARN messager ne font plus d’anticorps de bonne qualité (les anticorps sont dosables mais inefficaces) et non plus de protéines de bonne qualité.

            On veut obliger toutes les personnes de moins de 50 ans à recevoir ces vaccins ARN messager. Cela me heurte profondément et par solidarité je m’oppose personnellement à recevoir un vaccin classique ! Je peux continuer à vivre et si je peux plus aller au restaurant, au cinéma… je survivrai, ne vous inquiétez pas pour moi.

            De plus l’Harmonisation Globale que je pratique et que j’enseigne (cf le site : www.harmonisationglobale.com) permet de traiter efficacement et sans effet secondaire le Covid à tous les stades : au stade grippal, au stade des complications où peut se produire un choc anaphylactique (ou orage cytokinique), au stade des séquelles ou du Covid long. Vous trouverez la liste des praticiens sur le site en cas de besoin.

Si vous décidez de vous faire vacciner :

– pour ne pas risquer de perdre votre emploi,

– parce que vous devez vous déplacer et qu’il faut pour cela présenter un certificat de vaccination….

– parce que vous croyez qu’ainsi on va pouvoir reprendre une vie normale, qu’on va pouvoir éradiquer le Covid, qu’une fois vacciné vous ne pourrez plus risquer de contaminer un proche,..

 NB sachez tout de même que ces mesures, ces obligations sont illégales. Vous pourrez consulter les lois qui nous protègent à la fin de la lettre.