06 78 57 49 97

maite.molla@gmail.com

186 impasse malfosse, 88420 Moyenmoutier

Consultations sur rdv

lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h à 12h, et de 14h à 18h

Et samedi de 10h à 15h

Vaccin contre la grippe et covid-19

Bonjour à toutes et tous,

Vous trouverez ci-dessous des questions/réponses posées à un médecin généraliste espagnol :

Juan Gérvas, médecin généraliste rural à la retraite, Equipo CESCA, Madrid. Membre de NoGracias. 

1.-QUESTION : Existe-t-il des preuves raisonnables pour soutenir la vaccination des travailleurs de la santé afin de prévenir la grippe chez les personnes âgées de 60 ans ou plus résidant dans des établissements de soins de longue durée ?

REPONSE : Non. Il n’y a pas de preuves à l’appui de cette vaccination. https://www.cochrane.org/CD005187/ARI_influenza-vaccination-healthcare-workers-who-care-people-aged-60-or-older-living-long-term-care

2.-QUESTION : Le vaccin antigrippal diminue-t-il la transmission interhumaine, par exemple des professionnels de la santé aux patients ?

REPONSE : Non. Il n’y a pas de preuve pour soutenir la mise en œuvre éthique de la vaccination antigrippale obligatoire des travailleurs de la santé https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0163586

3.-QUESTION : Les professionnels de la santé courent-ils le même risque de contracter la grippe que les travailleurs d’autres secteurs du même âge ?

REPONSE : Oui. Les professionnels de la santé courent le même risque de contracter la grippe que les travailleurs d’autres secteurs du même âge : source

4.-QUESTION : La vaccination contre la grippe a-t-elle un effet de troupeau et protège-t-elle les contacts des personnes vaccinées contre l’infection par le virus de la grippe ?

REPONSE : Non. La vaccination antigrippale n’a pas d’effet sur les troupeaux et ne protège pas les contacts des personnes vaccinées. https://www.eurosurveillance.org/content/10.2807/1560-7917.ES.2016.21.42.30378

5.-QUESTION : Le vaccin contre la grippe est-il efficace pour réduire l’infection, l’hospitalisation, la pneumonie et la mortalité chez les enfants, les adultes et les personnes âgées en bonne santé ?

REPONSE : Non. Il existe peu de données sur la prévention des complications, de la transmission ou des absences du travail.

source 1

source 2

source 3

source 4

source 5

source 6

source 7 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7661497 /

6.-QUESTION : En pleine pandémie de COVID19, se faire vacciner contre la grippe n’a jamais été aussi important, n’est-ce pas ?

REPONSE : Non. Même pendant le « pic » de la grippe saisonnière hivernale, la plupart des hospitalisations ne sont pas dues au virus de la grippe, mais à l’ensemble des autres virus respiratoires (rhinovirus, virus syncytial, coronavirus et autres https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4281811/

7.-QUESTION : Le vaccin contre la grippe protège-t-il contre d’autres virus respiratoires ?

REPONSE : Non. En fait, il pourrait augmenter les maladies causées par d’autres virus respiratoires. https://academic.oup.com/cid/article/54/12/1778/455098

source 2

source 3

source 4

8.-QUESTION : Les personnes vaccinées contre la grippe qui contractent la grippe, répandent davantage de virus de la grippe ?

REPONSE : Oui. La vaccination contre la grippe est associée à la production d’aérosols avec le virus de la grippe dans l’air qui est exhalé. La personne vaccinée contre la grippe qui a la grippe exhale 6,3 fois plus de particules de virus de la grippe que la personne non vaccinée.https://www.pnas.org/content/pnas/early/2018/01/17/1716561115.full.pdf

9.-QUESTION : Quelle est la durée du dernier vaccin contre la grippe ?

REPONSE : Son effet dure un peu plus de deux à trois mois. C’est pourquoi il doit être renouvelé chaque année, même si les virus changent selon la saison. Par exemple, « Pour 2014-15, le vaccin homologué contiendra les MÊMES souches virales que le précédent vaccin 2013-14 » https://www.sciencemag.org/news/2019/04/how-long-do-vaccines-last-surprising-answers-may-help-protect-people-longer

https://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtm l

10.-QUESTION : Comment mesure-t-on l’efficacité de l’influenzavaccine ?

REPONSE : L’efficacité du vaccin contre la grippe est mesurée en prévenant les consultations médicales externes dues à une grippe confirmée en laboratoire (ni mortalité, ni complications).

source

11.-QUESTION : Combien de cas de grippe évitent le vaccin antigrippal ?

REPONSE : Sur 100 personnes en bonne santé vaccinées, 99 n’obtiennent aucun avantage contre la grippe confirmée en laboratoire. De plus, cette diminution ne réduit pas la fréquence des « cas grippaux » d’infection respiratoire aiguë, car il semble que les autres germes occupent la « niche vide » de la grippe elle-même.

QUESTION : Combien de cas de grippe évitent le vaccin antigrippal ?

source 1

source 2

12.-QUESTION : Si nous nous faisons vacciner contre la grippe, y aura-t-il moins de surcharge dans les urgences et les centres de santé ?

REPONSE : Non. Chaque année, des millions de citoyens sont vaccinés, et la demande de santé augmente et se développe pendant la saison de la grippe saisonnière d’hiver

source

13.-QUESTION : En vaccinant contre la grippe, nous éviterons de confondre les images de la grippe avec celles du COVID19″, n’est-ce pas ?

REPONSE : Non. Il n’y a pas de symptômes ou de signes qui permettent de diagnostiquer avec précision le covid19. En pratique clinique, les « symptômes grippaux » causés par les germes des infections aiguës des voies respiratoires supérieures sont souvent impossibles à distinguer. Par exemple, les médecins « sentinelles », spécialement formés pour diagnostiquer la grippe, se trompent dans environ la moitié des cas suspectés de « syndrome grippal ». Même pendant le « pic » de la grippe saisonnière hivernale, la plupart des hospitalisations ne sont pas dues au virus de la grippe, mais à l’ensemble des autres virus respiratoires (rhinovirus, virus syncytial, coronavirus et autres).

source1 source 2 source 3

14.-QUESTION : S’attend-on à une augmentation des cas de grippe et de rhume cet hiver dans le nord de l’équateur ?

REPONSE : Non, nous nous attendons à moins de cas car le port du masque [de lavage des mains] et la distanciation sociale pour le COVID19 pourraient avoir réduit le nombre de cas de grippe et de rhume au sud de l’équateur.

source 1 source 2 source 3

15.-QUESTION : Les scientifiques et les experts de la grippe ont-ils souvent des conflits d’intérêts ?

REPONSE : Oui. Les scientifiques et les experts ont très fréquemment des conflits d’intérêts comme ceux du « European Scientific Working group on Influenza » (ESWI) parrainé par les mêmes industries qui produisent le vaccin contre la grippe, ou comme les conflits jamais déclarés des experts qui ont conseillé l’Organisation mondiale de la santé sur la pandémie de grippe A (H1N1).

source 1 source 2

Résumé

Le vaccin antigrippal est un vaccin raté, inutile au mieux, qui discrédite les vaccins en général. La situation créée par la pandémie #COVID19 ne change rien à la recommandation de ne pas l’utiliser.

Escellente journée à vous

Marie-Pierre Tondella

Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations